19.5 C
Paris
mardi, 3 août 2021
Accueil Auto / Moto Assurer un scooter sans BSR : qu'en est-il des conditions imposées ?

Assurer un scooter sans BSR : qu’en est-il des conditions imposées ?

La catégorie du permis appelée le BSR ou “Brevet de Sécurité Routière”, garantit l’accès à la conduite des véhicules à deux-roues.

En France, et de manière similaire aux voitures sans permis, la conduite d’un scooter peut aussi subir quelques exceptions. En effet, il est possible d’opter pour un scooter sans l’obtention d’un BSR. Donc, au cas où une personne avait connu une défaite en test de conduite ou encore n’a pas atteint l’âge légal pour avoir ce droit. Néanmoins, le seul problème qui se pose n’est pas l’achat du véhicule ou sa conduite mais plutôt l’assurer car il s’agit d’une tâche obligatoire ! Est-ce que c’est possible ? Et Comment le faire ? Toutes les réponses à vos questions seront traitées dans les prochains paragraphes.

Scooter et permis de conduire : est-il obligatoire ?

Comme tout le monde sait, on ne peut conduire un véhicule sans avoir un permis de conduire afin de circuler de manière régulière tout en évitant les problèmes autoritaires. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas ! En effet, la constitution française contient une loi qui autorise à une certaine catégorie de conducteurs de rouler avec un scooters sans avoir un BSR ou un permis de conduire.

Ces personnes peuvent ne pas suivre une formation précise, il suffit seulement qu’ils achètent un scooter et procéder à son usage sans l’obligation de justifier cela par un BSR ou un AM.

Il faut savoir qu’en BSR, il est nécessaire de suivre une formation de 7 sept heures uniquement pour passer l’examen et acquérir les connaissances suivantes :

  • Savoir conduire en circulation ;

  • Apprendre la conduite hors circulation ;

  • Avoir des connaissances en certaines notions théoriques.

Scooter sans BSR : quelles sont les différentes formules ?

Bien que vous cherchiez à assurer votre scooter sans l’obtention d’un BSR et vous voulez savoir quelles conditions on impose dans de telles situations, il est indispensable d’avoir connaissance des différents types d’assurances qui permettent la résolution de votre problème en couvrant votre scooter.

Il faut noter que les assurances proposant ce genre de solutions ne diffèrent pas trop des assurances classiques destinées à couvrir les scooters habituels, on a donc :

L’assurance au Tiers

Celle-ci correspond à la formule basique de l’assurance. Il s’agit d’un acte obligatoire qui permet de profiter d’un droit de défense pénale et pleins d’autres avantages, y compris la possibilité de faire un recours suite à un accident.

L’assurance au Tiers plus

Une formule qui offre les mêmes avantages que celle mentionnée en haut, avec quelques additions et garanties, comme :

  • La garantie dans le cas de vol ;

  • La garantie en cas de catastrophes naturelles (comme les inondations) ;

  • Remboursement en cas d’incidents technologiques, incendies …

L’assurance tous risques

Contrairement à ses homologues, cette formule d’assurance est complète et prend en charge tous les dommages et accidents qui peuvent vous arriver.

En outre, il est possible de l’adapter selon vos convenances et désirs ( en fonction de votre profil de conducteur de scooter).

Retour sur les principales conditions pour assurer un scooter sans BSR

Les conditions qu’on demande pour assurer un scooter sans BSR, se manifeste dans les prochaines lignes :

  • Avoir l’âge légal : il faut savoir qu’il existe des conditions concernant la limite d’âge que vous devez respecter pour activer un tel service. Selon la loi en France, il est important de savoir ceci et vous pouvez confirmer ça également auprès de votre assureur.
  • Le choix de la formule de l’assurance : comme préalablement dit, la formule minimale que vous devez avoir est l’assurance tiers. Autrement, cela dépend essentiellement de votre budget et vos sources de financement.
  • Le coût : ce critère n’est pas à négliger bien évidemment ! En effet, les frais de l’assurance diffèrent et certains mineurs ne peuvent se permettre de payer. Il faut donc prendre son temps et bien choisir et surtout voir les comparateurs des différents devis proposés.

Pour conclure, la conduite d’un scooter est une activité dangereuse car on est toujours exposés aux accidents, ce qui veut dire que l’assurance d’un scooter est d’une grande importance pour vous-même avant d’être une obligation légale. Donc n’hésitez pas à choisir la formule qui vous permet de se sentir plus sécurisé.

Combien prévoir comme budget pour l’achat de chocolat personnalisé pour un anniversaire ?

Les chocolats personnalisés sont des idées cadeaux très tendances pour marquer la célébration des anniversaires. En effet, même si tout le monde ne raffole...

Comment obtenir le remboursement de l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est celle à laquelle vous souscrivez pour avoir un emprunt auprès d’une banque en vue d’être couvert en cas de difficultés. Cependant,...

Est-ce que justfog est une bonne marque ?

Justfog est un constructeur de cigarettes électroniques qui vous propose de nombreux accessoires de vapotage. Plusieurs vapoteurs la connaissent aujourd'hui et ne jurent que...

Chez qui prendre une assurance moto jeune permis ?

Vous voulez souscrire à une assurance moto jeune permis, mais vous ne savez pas vers qui vous tourner ? Pas de panique, nous vous proposons...